Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

les Nouvelles MJC

Publié le par Bernard Oheix

Avant...

Bon, cela commence mal ! Le passé encore et toujours avec cette récurrence : avant c'était mieux ! D'accord, faisons simple, allons à l'essentiel même si en tant qu'ancien Directeur de Maison des Jeunes et de la Culture j'ai énormément à dire sur le sujet que je revendique d'une façon absolue et sans réserve ma matrice et la filière où j'ai forgé mes premières armes !

Les MJC (600 en France !) étaient positionnées, soit dans des quartiers, avec une dominante socio-culturelle, soit dans les centres villes avec une dimension plus culturelle. Dans tous les cas, elles étaient formatrices, écoles de citoyenneté, pratiquaient des activités (yoga, astrologie, sports…) tout en regroupant des publics diversifiés, organisaient des rencontres et des débats, projetaient des films dans des ciné-clubs où des intervenants bénévoles animaient des discussions passionnées, invitaient à décloisonner les cultures, aidaient à construire une société laïque, multi-culturelle, travaillaient sur le politique. Elles étaient des vecteurs de la démocratie, accueillaient les groupes artistiques émergents locaux, devenaient le lieu où se tournait un grande partie de la jeunesse en mal d'actions et de créations, l'endroit que l'on investissait en l'accaparant pour améliorer son quotidien et le vivre ensemble !

Bon, c'est un peu schématique mais tellement vrai ! Combien d'acteurs politiques à s'être testés dans les réunion des conseils d'administration, combien d'artistes à s'être rodés dans les salles exigües des complexes polyvalents, combien de directeurs et d'animateurs issus des quartiers et passés par les moules de l'action volontaire et bénévole !

Elles n'ont pas su s'adapter sans aucun doute, mais elles ont été abandonnées dès la fin des années 80 au profit de structures municipales, on les a jetées à l'encan d'une action plus contrôlable, plus maîtrisable, soumise au pouvoir d'un édile qui avait compris après mai 81 et la victoire de la gauche, le rôle de l'associatif. Les politiques locales ont voulu des résultats directs et ont embauchées des flics de la Municipale plutôt que des animateurs de quartier… Le résultat, on le connait ! Des banlieues qui s'enflamment de se sentir abandonnées, un communautarisme qui s'envole, le retour du religieux, le racisme qui fait son lit de la méconnaissance et des à priori !

Mais voilà, l'histoire est une boucle sans fin et de nouvelles structures sont en train d'émerger, souvent dans les zones industrielles, dans des préfabriqués du premier étage, avec vue sur les noeuds routiers et parkings à proximité !

Alors vive la nature si bien faite !

Voilà donc cette MJC new âge ! Le yogi lévite, on se relooke en faisant du pôle dance, on apprend le vin en oenologue averti, Yohan fait son site Internet et la sorcière Belinda initie aux astres ! Tout cela à volonté, pour un montant fixe et sans aucun engagement d'apprendre l'anglais ! Vous avez dit confiance ?

Voilà donc cette MJC new âge ! Le yogi lévite, on se relooke en faisant du pôle dance, on apprend le vin en oenologue averti, Yohan fait son site Internet et la sorcière Belinda initie aux astres ! Tout cela à volonté, pour un montant fixe et sans aucun engagement d'apprendre l'anglais ! Vous avez dit confiance ?

Commenter cet article

trafic 13/11/2014 10:34

On en veut davantage avec autant d\'humour. Continuez.