Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Miracles de l'architecture en Italie

Publié le par Bernard Oheix

Si nos yeux ne se fatiguèrent point devant les écrans de La Mostra, il n'en est pas de même de l'incroyable périple qui nous permit d'entrevoir toute la magie de l'art italien, la somptuosité et la fascination engendrées par les traces bien présentes d'une histoire de légende, celle d'un peuple qui régnait sur le monde des arts dans les siècles passés.

C'est Ravenna, connue pour ses mosaïques et la richesse particulière de ses églises. Une ville avec une histoire prestigieuse, centre de l'Émilie-Romagne, qui a su garder son visage humain, ses rues étroites et animées dont les voitures sont chassées, ses terrasses où il fait bon manger des spaghettis en entendant chanter cette langue délicieuse à nos oreilles.

Mais Ravenna, c'est avant tout un trésor architectural, celui d'un réseau de monuments, églises et musées qui vous livrent les créations du génie humain, vous propose de vous pencher sur le passé flamboyant de nos ancêtres, dans un monde qui balbutiait les temps modernes.

Majesté des arches de lumières, des mosaïques qui enchantent les murs, des sculptures et des peintures !

Majesté des arches de lumières, des mosaïques qui enchantent les murs, des sculptures et des peintures !

Que ce soit le Mausolée de Galla Placidia, S. Apollinare Nuovo, l'Abbaye de Pomposa, le tombeau de Dante, le musée des mosaïques et tant d'autres lieux chargés d'histoire et de passions. La ville dévoile ces siècles d'un passé de prestige, ces monuments érigés par la foi de l'homme au service du pouvoir et de la grandeur.

Le passé se conjugue au présent pour ces créations qui ont échappé à l'usure du temps, aux dégradations des guerres et nous permettent d'ouvrir les yeux sur notre histoire.

Il flotte un parfum de nostalgie et la certitude d'avoir rencontré le meilleur de l'homme dans ces oeuvres nées dans la nuit des temps.

Miracles de l'architecture en Italie

Et comment ne pas terminer notre périple à Ravenna sans passer par le Mausoleo di Teodorico érigé en l'an 520 par le roi des Ostrogoths qui avait conquis le pays. Sa particularité est que son toit a été composé à partir d'un monolithique de 300 tonnes et transporté d'Istrie. Un sarcophage en porphyre aurait recueilli la dépouille du roi en 526. Majesté d'un monument érigé à sa propre gloire afin d'immortaliser son règne barbare.

Miracles de l'architecture en Italie

C'est chez Giovanna et Sandro que nous avons terminé notre périple, à Coassolo, un petit village perdu sur les contreforts des Alpes, au-dessus de Turin. Dans un dernier jour de détente, ils nous ont emmenés visiter un site extraordinaire du Val Susa, un château perché sur un piton, La Sacra di San Michele, un des trésors du Piémont.

 

Miracles de l'architecture en Italie

Dans ces années 1000 qui pointent à l'horizon, imaginez l'ingéniosité de ces hommes bâtisseurs, entre le profane d'un bastion inexpugnable aux envahisseurs et le sacré d'une abbaye où sont déposées les sépultures des membres de la famille royale de Savoie. La richesse architecturale et la qualité des oeuvres entreposées est inimaginable. Véritable plongée dans les arcanes d'un passé qui a inspiré Umberto Eco dans Le nom de la Rose et qui nous saisit, comme si le temps pouvait s'arrêter et le monde se figer.

 

Il ne nous reste alors qu'à reprendre notre voiture, quitter le Piémont et suivre l'autoroute vers la Ligurie. Après une escale sur les pentes d'un tunnel de Tende fermé (mais nous ne le savions pas !), la route d'Imperia et la frontière. La Bocca enfin avec la certitude d'avoir fait un pied de nez au Covid et à l'ambiance délétère d'un monde qui se cherche. Nous, nous avons retrouvé un peu de notre histoire sur les canaux de Venise, dans les abbayes de Ravenna et à la Sacra di San Michele, et il fleurait bon ce passé chargé de beautés et d'aventures !

Voir les commentaires