Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retour vers Salta

Publié le par Bernard Oheix

Quelques journées dans cette région immense qui commence à Salta pour aller jusqu'en Bolivie par la Quebrada de Humahuaca au nord et franchit par l'ouest les hauts cols andins pour plonger vers le Chili.

Dans cette région frontière, l'histoire parle au présent. Rudes tribus indiennes à la culture sophistiquée, combattants redoutables qui tinrent longtemps en échec les envahisseurs Incas, puis les hordes de colons Espagnols, vagues d'immigrants, melting-pot de populations accrochées aux contreforts des Andes...

Le groupe au complet, 7 français dans le "trip", sous le soleil aveuglant de "la grande salinas" à plus de 3000 m. Des milliers d'hectare couverts d'une couche blanche de sel.

Le groupe au complet, 7 français dans le "trip", sous le soleil aveuglant de "la grande salinas" à plus de 3000 m. Des milliers d'hectare couverts d'une couche blanche de sel.

Retour vers Salta

Le frisson de l'altitude. A près de 4200 m, presque la hauteur du Mont-Blanc, l'air est tonique, frais, presque diaphane. Pour résister au mal des montagnes qui n'est pas un mythe à ces hauteurs, l'indispensable "acculico", une boule de feuilles de coca achetée sur les étals fruits et primeurs du village indien, que nous faisons macérer pendant des heures coincée entre les lèvres et la mâchoire. Une recette efficace, personne ne sera malade.

Retour vers Salta

Sur près de 100 km, brinquebalés dans une camionnette grinçante, nous allons parcourir les pistes de terre de la "puna"Argentine, un "altiplano" situé entre 3500 et 4000 m d'altitude, avant d'arriver à San Antonio de las Cobras, une petite ville minière grillée par le soleil.

Pendant ces heures passés à traverser une terre désertique, des animaux surgissent du néant, des ânes à cocardes

La fierté Indienne... Dans le petit village de Humahuaca, au sommet d'un grand escalier, près de l'agora centrale et de l'église, la statue d'un chef indien victorieux qui pardonne à ses ennemis !

La fierté Indienne... Dans le petit village de Humahuaca, au sommet d'un grand escalier, près de l'agora centrale et de l'église, la statue d'un chef indien victorieux qui pardonne à ses ennemis !

Commenter cet article